Pôle Emploi

Pole Emploi est partenaire fidèle de 100.000 Rencontres Solidaires depuis l’origine du programme en 2009. Cette action, complémentaire des ateliers proposés par pôle emploi aux personnes en recherche d’emploi, est aujourd’hui relayée par un nombre toujours croissant de Conseillers Emploi sur les territoires (Paris / Ile de France, mais aussi Nantes, Toulouse…).


Rencontre en décembre 2017 avec Nadia Nedey, qui pilote le partenariat à l’agence Pôle Emploi de Daviel (Paris 13ème). 

> En quoi cet engagement de Pôle Emploi auprès de 100.000 Rencontres Solidaires répond-il à vos objectifs et mission ?

L’une des priorités de Pôle Emploi, c’est d’accompagner les personnes en recherche d’emploi de façon personnalisée. C’est aussi d’améliorer leur satisfaction et celle des entreprises. C’est encore d’accélérer l’accès et le retour à l’emploi. Notre partenariat avec lesRencontres Solidaires va tout à fait dans ce sens. Aujourd’hui, les personnes en recherche d’emploi ne peuvent plus se contenter de répondre uniquement aux offres car le réseau a pris une part essentielle dans la recherche d’emploi. Travailler sur le réseau est donc un vrai levier, un booster.

> Quelle forme prend ce partenariat entre Pole Emploi et 100.000 Rencontres Solidaires, ici à l’agence de Daviel ?

Nous travaillons en collaboration très étroite avec l’association 100.000 Rencontres Solidaires. Depuis 1 an, nous organisons une réunion d’information des bénéficiaires dans nos locaux tous les 2 mois en moyenne. Cette réunion est préparée en amont, grâce à nos échanges directs avec l’équipe des Rencontres Solidaires.

En fonction des indications de l’équipe, nous recherchons dans notre fichier des demandeurs d’emploi des 5ème et 13ème arrondissements de Paris les profils de personnes en recherche d’emploi en adéquation avec les domaines d’activités et les métiers sur lesquels ces entreprises ont une expertise et des conseils précieux à partager. Nous appelons chaque personne pour leur proposer la démarche et vérifier que l’objectif de la rencontre est bien compris. Nous insistons sur le fait qu’il ne s’agit pas de participer à un job dating, mais de rencontrer des professionnels en poste pour bénéficier de leur soutien et de leur expertise, et pouvoir ainsi  élargir son réseau.

Pour retrouver un emploi aujourd’hui, le chemin n’est pas linéaire, et les rencontres Solidaires sont une ressource complémentaire et utile. En règle générale, lorsque nous appelons les personnes identifiées, l’accueil téléphonique est très bon. Les personnes en recherche d’emploi manifestent un réel intérêt pour une offre de service innovante, originale par rapport à ce qui leur est déjà proposé.

A Daviel, pour aller plus loin, nous avons établi avec l’association un suivi de manière à savoir ce que les bénéficiaires deviennent en termes de retour à l’emploi. Au sein de notre agence,  nous recherchons  l’amélioration constante de nos services auprès des personnes en recherche d’emploi. Cela passe par une écoute attentive de leurs besoins.

> A votre avis, quels sont les atouts de ce dispositif ? Quels bénéfices concrets les personnes que vous accompagnez pendant leur recherche d’emploi en retirent-elles ? Avez-vous eu des retours, des témoignages que vous pourriez partager avec nous ?

Les bénéfices sont très concrets pour les personnes en recherche d’emploi : elles gagnent en confiance et en estime de soi. Les conditions de l’échange sont très bienveillantes et confortables : nos demandeurs d’emploi sont  dans un échange entre professionnels, sans la pression que génère un entretien de recrutement. Elles peuvent aussi mieux prendre conscience de leurs compétences, les confirmer ou les confronter, en mesurant l’écart entre compétences détenues et compétences attendues par les recruteurs. 

>En quoi ce soutien est-il complémentaire de vos actions ?

L’approche des Rencontres Solidaires permet souvent, pour les personnes en recherche d’emploi, de confirmer et renforcer le diagnostic posé avec leur conseiller emploi, et, en cela, notre partenariat avec 100.000 Rencontres Solidaires est très complémentaire de nos actions. Cette convergence de regards entre les conseillers emploi et les professionnels en entreprise permet, le cas échéant, d’envoyer des messages plus forts, avec un langage commun, aux personnes en recherche d’emploi. Ensemble, nous allons tous plus loin. Les messages, passés par des filtres différents, ont plus d’impact pour modifier, si nécessaire, la posture d’un demandeur d’emploi, pour l’amener à être plus proche du marché du travail, prendre conscience des attentes et de s’y adapter. Par exemple, cela peut permettre à certains  jeunes demandeurs d’emploi  de comprendre, que ce n’est pas leur âge qui représente un frein, mais plutôt leur posture ou encore leur connaissance des codes de l’entreprise, qui diffèrent bien des codes des réseaux sociaux. Et cette prise de conscience est une réelle valeur ajoutée.

Par ailleurs, pendant la rencontre, la personne en recherche d’emploi découvre aussi les valeurs portées par l’entreprise qui accueille la Rencontre. Elle prend conscience que, lorsqu’on postule, il y a 2 singularités qui se rencontrent, 2 ADN qui doivent être compatibles : celui de la personne qui postule, avec ses forces et ses atouts, et celui de l’entreprise qui recherche, avec ses valeurs et ses besoins, ses spécificités. Comprendre cela permet de ne pas baisser les bras. Cela incite aussi  la personne en recherche d’emploi à élargir son panel de recherche.

Cette adéquation aux valeurs d’une entreprise est un point déterminant pour nous, à Pôle Emploi: 46% des personnes en recherche d’emploi qui trouvent un emploi le quittent au bout de 18 mois, majoritairement à cause d’un décalage entre valeurs et comportement. Rencontrer des entreprises pendant sa recherche d’emploi permet d ’éviter ce décalage et ce sentiment d’inadéquation car on se connaît mieux, on comprend mieux les points sur lesquels on doit adhérer et/ou s’adapter. Ainsi, par cette « compatibilité » re-créée avec les entreprises, on participe à la sécurisation future des parcours et c’est un enjeu crucial .

>Est-ce adapté à tous les profils de demandeurs d’emploi ?

Oui, le dispositif est adapté quelle que soit l’étape de recherche d’emploi où se trouve le demandeur.

Lorsqu’une personne commence sa recherche d’emploi, et qu’elle est suffisamment autonome, les Rencontres Solidaires peuvent être un réel booster dès le premier mois. Car, en matière de recherche d’emploi, « mettre le paquet » dès les premiers mois est essentiel pour rendre plus efficace une reprise d’activité professionnelle.

Dans le cadre d’une reconversion, les rencontres sont également très pertinentes : le conseil en évolution professionnelle fait émerger les compétences transférables. Dans cette approche, rencontrer une entreprise et ses salariés est une mine d’informations sur les métiers et leur évolution, ou sur les formations nécessaires à identifier, en adéquation avec les besoins du marché. Les entreprises peuvent communiquer sur leurs besoins et cela facilite l’orientation des personnes en recherche d’emploi.

> Avez-vous un message pour les entreprises qui s’interrogent afin de les convaincre de rejoindre le club des partenaires de 100.000 Rencontres Solidaires ? 

Dans un marché du travail en constante évolution et de plus en plus façonné par la révolution digitale, de nombreux métiers de demain sont encore inconnus ou vont considérablement se modifier. Dans ce contexte, les entreprises plébiscitent la polyvalence et l’adaptabilité mais elles ont aussi un rôle à jouer, pour communiquer clairement, rendre leurs besoins visibles, et permettre l’émergence de profils en adéquation avec la demande. C’est dans l’intérêt de tous, entreprises comme personnes en recherche d’emploi

Par ailleurs, en adhérant aux Rencontres Solidaires, les entreprises adressent un signal pour reconnaître les talents de demain. Et c’est un engagement citoyen fort.